mercredi, avril 24, 2024
Maladie

Candida auris, un supergerme fongique en pleine expansion : une menace invisible liée au changement climatique

Alors que la pandémie de Covid-19 continue de faire des ravages, une autre menace sanitaire préoccupe les experts : le Candida auris. Ce champignon résistant aux traitements est en train de se propager à travers le monde, en particulier aux États-Unis et en Europe. La hausse du nombre de cas d’infections à Candida auris, associée aux conditions actuelles de saturation des hôpitaux et à la montée des températures, suscite de vives inquiétudes.

Une forte augmentation au États-unis

Ce supergerme fongique a vu le nombre de cas d’infections aux États-Unis presque tripler entre 2019 et 2021, passant de 500 à plus de 1 400. La situation est également préoccupante en Europe, où les cas sont en augmentation constante. À ce jour, Candida auris a été signalé dans 23 pays répartis sur les cinq continents et est généralement transmis entre les patients en milieu hospitalier.

Si la majorité de la population est résistante à ce champignon, les personnes au système immunitaire affaibli sont particulièrement vulnérables. Bien que Candida auris ne soit pas un « champignon tueur », il peut causer la mort chez les personnes fragiles et immunodéprimées, avec un taux de mortalité pouvant atteindre 53 %.

L’OMS en alerte critique

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé le Candida auris parmi les quatre agents pathogènes fongiques en « priorité critique » pour la santé publique. Selon les experts, le réchauffement climatique pourraient être à l’origine de sa propagation alarmante. Les nombreuses hospitalisations liées à la Covid-19 ont mis en évidence des problèmes d’hygiène et de contrôle des infections dans les établissements de soins de santé.

Pour prévenir la propagation du Candida auris, il est crucial d’adopter des mesures d’hygiène strictes, car ce champignon peut adhérer à tous les supports et est difficile à éliminer. Alors que les scientifiques et les médecins du monde entier luttent pour contenir la pandémie de Covid-19, ils doivent également faire face à cette menace invisible et potentiellement mortelle pour les plus vulnérables d’entre nous.

Articles de la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *