vendredi, mars 1, 2024
Bien-êtreMaladie

La réanimation cardiorespiratoire : que devriez-vous savoir ?

Souhaitez-vous parfaire vos rudiments en matière de secourisme ? Les gestes de premiers secours sont très souvent décisifs pour le sort d’une victime. Lorsque ce dernier est en arrêt respiratoire, il y a une procédure que vous pouvez effectuer pour le réanimer. Il s’agit de la RCR. De quoi s’agit-il exactement ? Éléments de réponses !

Définir RCR

La réanimation cardiorespiratoire ou RCR est le protocole d’urgence exécuté sur un patient ou une victime en cas d’arrêt cardiaque ou d’obstruction des voies respiratoires. Elle est pratiquée unique lorsque la personne n’a pas de pouls, ne respire pas ou est juste inconsciente. Elle est peut-être victime d’un accident de route, d’une overdose de médicament, d’une noyade… il y a d’innombrables causes.

C’est une procédure qui a été légiférée et qui permet de porter efficacement les premiers soins lorsqu’aucune complication n’est à déclarer.

Ce sont des compressions thoraciques manuelles combinées à des insufflations qui permettent de réactiver les muscles du cœur pour relancer la circulation sanguine. Cela permet à la personne en détresse de rester en vie en attendant d’être prise en charge par les ambulanciers ou les secouristes. Selon des recherches menées par le New England Journal of Medicine, une manœuvre RCR prodiguée aussitôt par les témoins multiplie par 4 les chances de survie. On comprend donc pourquoi suivre une formation RCR est tellement important.

Les objectifs de la réanimation cardiorespiratoire (RCR)

La RCR augmente les chances de survies puisqu’elle peut être prodiguée par la personne la plus proche de la victime. Cela signifie que ces soins sont apportés rapidement dans une situation ou seulement quelques secondes peuvent faire la différence entre la vie et la mort.

La réanimation permet d’accroître le débit de la circulation sanguine d’au moins 20 %. Durant la manœuvre, les insufflations et les compressions apportent de l’oxygène aux cellules du cœur, du cerveau et du poumon. La personne en détresse respiratoire est donc maintenue en vie artificiellement pour éviter qu’elle ne succombe.

Notez qu’il existe des formations formelles qui permettent à n’importe qui d’apprendre à faire une réanimation cardiorespiratoire. Les certifications sont de plusieurs grades et ceux-ci évoluent en fonction du niveau de complexité que vous pourrez rencontrer sur le terrain. Vous pouvez suivre cette formation dans le cas des cours de secourisme ou simplement opter pour un module exclusivement RCR. Pour autant, les deux sont très liés. En effet, Le RCR est l’une des étapes des consignes de premier secours.

Comment faire une RCR ?

Il s’agit d’une suite d’étapes qui doivent être réalisées minutieusement pour ne pas fausser la manœuvre ou aggraver l’état de l’assisté. Pour commencer, vérifiez son état de conscience. Puisque, la manœuvre n’est effectuée que sur une personne en arrêt cardiaque, vous devez appeler immédiatement les urgences lorsqu’il n’y a plus de pouls.

Après avoir allongé la personne sur une surface plane et dure (souvent de sol), placez-vous à ses côtés. Démarrez avec les compressions thoraciques. Une série de 30 que vous faites suivre de 2 insufflations (bouche-à-bouche). Continuez la procédure tant que les secours ne sont pas arrivés.

Articles de la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *