lundi, décembre 4, 2023
Sommeil

La régression du sommeil à 4 mois du bébé

Au cours des premiers mois de vie d’un bébé, ses nuits peuvent s’agiter considérablement. Parce qu’il grandit et commence à se développer il va être victime de période de régression du sommeil. Souvent la première régression du sommeil commence à 4 mois pour votre bébé.

Qu’est ce que la régression du sommeil ?


Qu’est-ce que la régression du sommeil et que pouvez-vous faire si votre bébé en souffre ? Votre bébé commence soudainement à moins bien dormir lors d’une régression, c’est un fait et une étape immanquable. Les bébés peuvent avoir des problèmes de sommeil, quelles que soient leurs habitudes de sommeil précédentes. Votre enfant se développe mentalement et physiquement, ce qui peut entraîner une régression du sommeil. Il peut se réveiller fréquemment ou éprouver des difficultés à dormir soudainement. C’est parce que l’enfant a besoin de sommeil et ne dort pas bien. Les changements dans le comportement du sommeil sont inoffensifs sur le court et long terme. Ce phénomène est courant et normal chez les bébés. Leur régression du sommeil ne dure qu’un temps et n’est sans conséquence sur la santé.

La régression du sommeil à 4 mois

Lors d’une régression du sommeil, votre bébé perd temporairement ses habitudes de sommeil habituelles. Vous remarquerez peut-être que votre bébé agit différemment lorsqu’il s’endort, car les premières phases régressives se produisent généralement vers l’âge de 4 mois.

En raison des développements mentaux et physiques importants que vit leur bébé, la régression du sommeil se produit entre 4 mois et 1 an. C’est parce que les bébés se retournent, ce qui est un développement physique important, et ils commencent à se lever. Les bébés entre 3 et 5 mois progressent dans leurs capacités mentales tout comme les adultes.

Le cycle de sommeil de bébé dure environ 45 minutes. Pendant ce temps, votre enfant peut dormir paisiblement. De 3 mois à 5 mois environ, le cycle de sommeil de votre bébé s’allonge. Cela se traduit par un temps de sommeil de 1 à 2 heures en moyenne. Lorsque votre bébé s’endort, son cycle de sommeil recommence. Il est difficile au début pour votre bébé de s’endormir tout seul, c’est pourquoi il risque de vous réveiller plusieurs fois pendant la nuit.

Il est réconfortant de savoir que notre corps nous surveille toutes les cinq à huit heures tout au long de la nuit. C’est la façon dont notre corps reconnaît la sécurité et se rendort. Nous avons appris à nous endormir sans effort grâce à la régression instinctive du sommeil. Les bébés apprennent à enchaîner les cycles de sommeil sans l’aide de leurs parents pendant cette phases. Ils se retournent, calent leur oreiller et se rendorment sans même se souvenir de s’être réveillés.

Quels sont les signes que mon bébé commence sa régression du sommeil à 4 mois ?

Vous pouvez voir que votre bébé entre dans la régression du sommeil grâce au signes suivants :

-Ses sieste sont plus courtes

-Il se réveille plus tôt

-IL refuse de faire une sieste

-Il a des troubles du sommeil

-Il bouge beaucoup et se retourne dans son sommeil

La régression, un mal pour un bien ?

La régression du sommeil est plus que simplement dormir plus longtemps.
Votre bébé traverse une période de développement rapide. Au cours de laquelle il apprend à se retourner et à dormir en plusieurs cycles de sommeil. Étant donné que votre bébé subit initialement une poussée de croissance, son horaire de sommeil peut temporairement plonger dans une phase plus difficile. Cependant, votre bébé se calmera progressivement et s’adaptera aux nouveaux changements au fil du temps. De plus, vous et votre famille bénéficierez de journées plus reposantes et plus saines.

Combien de temps va durer la régression du sommeil à 4 mois de mon bébé ?

Après la régression du sommeil de 4 mois, votre bébé devrait normalement être calme et dormir normalement à nouveau. Aussi tentant que cela puisse être, n’essayez pas de dormir avec votre enfant pendant cette période. Cela pourrait faire régresser votre bébé dans son apprentisage d’apprendre à enchainer les cycles de sommeil et dormir seul . Le risque étant qu’il prenne l’habitude de dormir avec vous uniquement. Au lieu de cela, il est préférable que votre bébé sache comment s’endormir tout seul. La phase de régression du sommeil de l’enfant dure généralement entre 2 à 4 semaines, même si il existe des bébés pour lesquelles cela ne dure que quelque jours voire pas du tout.

Comment aider son bébé pendant sa période de régression du sommeil ?

Installer une routine de sommeil

Pendant la régression du sommeil, établir une routine cohérente est crucial. Tant que votre enfant continue de suivre la même routine avec le même ordre tous les jours, la régression du sommeil sera plus facile pour lui. Ils seront également plus susceptibles de se souvenir de ce qui s’est passé pendant leur régression. Il trouve un réconfort et une sécurité grâce à cette routine. Votre bébé va en effet savoir que c’est normal.

N’en faites pas trop

Bien que les procédures de régression du sommeil soient une période difficile, essayer trop fort n’aidera pas la situation.
les parents ont recours à diverses tactiques non conventionnelles lors de la régression du sommeil qui ne parviennent pas à remédier au problème. Cela entrave souvent le progrès au lieu de l’aider. Mon conseil est que les enfants bénéficieront le plus en poursuivant leurs activités régulières. Cela correspond étroitement à leur compréhension et est le plus susceptible de réussir.

Bruit blanc en fond sonore

Le bruit blanc est un type de son souvent utilisé comme bruit de fond. Un exemple courant de bruit blanc est le bruit d’un ventilateur soufflant de l’air.
Les bébés trouvent ce son monotone et apaisant à l’oreille. C’est comme le son qu’ils ont entendu dans l’utérus. La sonnerie constante d’une machine à bruit blanc aide les bébés à s’endormir plus facilement et les maintient endormis plus longtemps. La sonnerie masque également d’autres bruits dans l’environnement, ce qui aide le bébé à dormir à travers tout le reste.

Faites attention aux signes de fatigue.


Il est important d’identifier rapidement les signes de fatigue chez votre bébé durant cette étape. Ces signes sont la fatigue, des mouvements agités, des gémissements, des frottements des yeux et des bâillements. Si vous remarquez ces symptômes chez votre bébé, il est conseillé de l’endormir. Votre première priorité lorsque votre bébé est contrarié est de le calmer. Cela peut être fait en le berçant, en le nourrissant ou en faisant ce qui vous semble bon. Une fois que votre bébé s’est calmé, essayez de l’endormir lorsqu’il est éveillé. Essayez d’éviter de le bercer lorsqu’il est sur le point de s’endormir. ce but est qu’il s’endorme tout seul et sans être dérangé.

Donner de l’amour et du réconfort à votre bébé

Dernier conseil et pas des moindres, les bébés ont besoin de beaucoup d’amour. Lors d’une régression du sommeil, votre bébé perd du sommeil. Il a besoin de réconfort et d’amour quand il est agité et pleure beaucoup. Assurez-vous de les lui fournir pendant que votre famille traverse une période épuisante. Votre bébé se développe et mérite d’être célébré. Regardez votre bébé et soyez fier de ses réalisations.

Merci pour la lecture de cet article !

Articles de la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *