lundi, mai 27, 2024
Maladie

Pourquoi la fatigue oculaire et les vertiges peuvent être liées ?

La douleur oculaire et les vertiges peuvent être reliés si présentés ensemble, avec souvent des maux de tête et une mauvaise santé générale. Ceux-ci sont généralement causés par un erreur de réfraction non traitée ou mal corrigée (myopie, hypermétropie et/ou astigmatisme) lorsqu’ils sont accompagnés de maux de tête.

Il faut cependant garder à l’esprit que le processus de vision est complexe, impliquant plusieurs parties de l’œil, le nerf optique et le cerveau, lié à d’autres systèmes du corps. Les douleurs oculaires et les vertiges peuvent être causés par différents problèmes. Avant de recommander un traitement, il faut un diagnostic correct pour éliminer d’autres causes. Les douleurs oculaires et vertiges peuvent avoir de nombreuses causes et sont fréquents à tout âge. Ainsi la raison principales qui expliquent une liaison entre la fatigue oculaire et les vertiges, est qu’ils sont reliés par leurs causes.

Les différentes causes qui peuvent expliquer une fatigue oculaires et des vertiges

  • Les migraines et maux de tête peuvent être dus à la génétique ou à un stress excessif. Ils peuvent aussi être causés par surmenage visuel, physique et intellectuel, une mauvaise posture, déshydratation, caféine excessive, et plus.
  • Maladies du système nerveux : troubles visuels et vertiges peuvent être causés par des maladies du système nerveux car le cerveau est clé dans le processus visuel. Ecran des appareils numériques : passer trop de temps devant des écrans peut entraîner fatigue oculaire, douleur oculaire, vertiges, sécheresse oculaire et maux de tête. Pour prévenir, utilisez des écrans de manière responsable et prenez une pause de 5 à 10 minutes toutes les heures.
  • Lire sans pauses : la lecture prolongée sans pauses peut fatiguer les yeux. Il est préférable de faire des pauses de 5 à 10 minutes toutes les heures. Conduite sur de longues distances : la conduite peut causer des problèmes visuels, tels que des douleurs oculaires et des vertiges, à cause de la concentration intense nécessaire. Des pauses régulières peuvent aider.
  • Activités intense de concentration : Trop de sollicitation des yeux lors de la concentration peut entraîner sécheresse oculaire, tension musculaire, clignements réduits des yeux. Cela peut causer maux de tête, rougeurs, démangeaisons, fatigue oculaire, et yeux secs. Se reposer régulièrement et augmenter les clignements peut aider à réduire les symptômes.
  • Problème de réfraction non résolu : solution par correction, lunettes ou chirurgie. Si les symptômes sont causés par un défaut de réfraction non détecté ou mal corrigé, la solution consiste à corriger correctement ce défaut avec des lunettes ou des lentilles de contact avec une ordonnance adéquate, ou par une chirurgie réfractive.

Comment diagnostiquer les fatigues oculaire et les vertiges ?

Il existe heureusement différentes manières pour diagnostiquer les vertiges et la fatigue oculaire :

  • L’examen du fond d’œil permet à l’ophtalmologiste de visualiser l’intérieur de l’œil. C’est fait en dilatant la pupille avec des gouttes. Quand les pupilles sont dilatées, le médecin peut voir l’intérieur de l’œil. Ce test est indolore, l’œil n’est pas touché sauf pour les gouttes.
  • Examens supplémentaires: si les autres tests ne suffisent pas à diagnostiquer la source de la douleur oculaire et des vertiges, le médecin peut recommander des examens supplémentaires, comme une analyse de sang pour vérifier les carences nutritionnelles et les maladies qui ne sont pas liées à l’œil. Par exemple, le diabète.
  • Test oculaire: Test pour déterminer bonne correction de la vue (lunettes/lentilles) en detectant problèmes de réfraction (myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie, fatigue visuelle).

Comment savoir si les vertiges sont dus à une fatigue oculaire ?

Le seul moyen de savoir si les vertiges dont nous souffrons sont dus à une fatigue oculaire ou un trouble de la vision est de consulter un ophtalmologue. Après cet examen, l’ophtamologue sera en mesure de diagnostiquer un problème lié à la vue et, à défaut, d’en rechercher la cause dans une autre partie du corps.

Articles de la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *