vendredi, mars 1, 2024
Maladie

Score de Glascow : qu’est ce que c’est ?

Le score de Glascow est une échelle d’évaluation utilisée pour mesurer le niveau de conscience d’un patient victime de traumatisme crânien. Il permet également de suivre l’évolution de l’état du patient et d’adapter la prise en charge en fonction de la gravité de son état.

Le score de Glascow qu’est ce que c’est ?

Le score de Glascow, également connu sous le nom d’échelle de Glascow, a été développé par deux neurochirurgiens, Graham Teasdale et Bryan Jennett, en 1974. Il est devenu depuis un outil standard pour évaluer le niveau de conscience des patients victimes de traumatismes crâniens ou d’autres atteintes cérébrales.

Le score de Glascow repose sur trois paramètres : l’ouverture des yeux, la réponse verbale et la réponse motrice. Chaque paramètre est évalué séparément, et les résultats sont ensuite additionnés pour obtenir un score global compris entre 3 et 15 points. Plus le score est élevé, meilleure est la conscience du patient.

Ouverture des yeux

L’ouverture des yeux est le premier paramètre évalué. Il permet d’observer si le patient est capable de suivre un stimulus visuel ou non. L’échelle d’évaluation de l’ouverture des yeux comporte quatre niveaux :

  1. Aucune ouverture des yeux : 1 point (nulle)
  2. Ouverture des yeux en réponse à la douleur : 2 points
  3. Ouverture des yeux en réponse à une stimulation verbale : 3 points
  4. Ouverture des yeux spontanée : 4 points

Réponse verbale

La réponse verbale évalue la capacité du patient à comprendre et à répondre aux commandes verbales. L’échelle de la réponse verbale comporte cinq niveaux :

  1. Aucune réponse verbale : 1 point (nulle)
  2. Son inapproprié, tel que des gémissements : 2 points
  3. Paroles inappropriées ou incohérentes : 3 points
  4. Conversation confuse mais orientée : 4 points
  5. Conversation et orientation normales : 5 points

Réponse motrice

La réponse motrice mesure la capacité du patient à bouger ses membres en réponse à une stimulation. L’échelle de la réponse motrice comporte six niveaux :

  1. Aucune réponse motrice : 1 point (nulle)
  2. Extension anormale en réponse à la douleur (décortication) : 2 points
  3. Flexion anormale en réponse à la douleur (décérébration) : 3 points
  4. Retrait normal en réponse à la douleur : 4 points
  5. Localisation de la douleur : 5 points
  6. Obéissance aux commandes motrices : 6 points

Interprétation du score de Glascow et prise en charge des patients

Voici comment interpréter le score de Glascow et adapter la prise en charge en fonction des résultats obtenus.

Score de Glascow entre 13 et 15 points

Un score de Glascow compris entre 13 et 15 points indique généralement que le patient est conscient et orienté. Le niveau de conscience est considéré comme normal, mais cela n’exclut pas la possibilité de lésions cérébrales ou de traumatismes crâniens. Dans ce cas, une surveillance étroite et un examen clinique approfondi sont nécessaires pour identifier d’éventuelles complications.

Score de Glascow entre 9 et 12 points

Un score de Glascow compris entre 9 et 12 points indique une atteinte modérée de la conscience. Le patient peut être désorienté et présenter des déficits neurologiques. Une prise en charge médicale immédiate est nécessaire et peut comprendre des examens d’imagerie (scanner ou IRM), un suivi neurologique et un traitement médicamenteux ou chirurgical si nécessaire.

Score de Glascow inférieur à 9 points

Un score de Glascow inférieur à 9 points indique un état de coma ou une atteinte sévère de la conscience. Les patients avec un score de Glascow bas nécessitent une prise en charge médicale urgente et une surveillance rapprochée en réanimation ou en soins intensifs. Des examens d’imagerie, un monitorage de la pression intracrânienne et des traitements médicamenteux ou chirurgicaux peuvent être nécessaires pour prévenir les complications et améliorer le pronostic.

L’échelle de Glascow-Liège pour les enfants

L’échelle de Glascow a été adaptée pour les enfants, notamment les nourrissons et les enfants en bas âge, car leur capacité à répondre aux stimuli et à communiquer verbalement est différente de celle des adultes. L’échelle de Glascow-Liège conserve les mêmes paramètres que l’échelle de Glascow, mais les critères d’évaluation sont ajustés en fonction de l’âge et du développement de l’enfant.

L’échelle de Glascow-Liège permet d’évaluer de manière appropriée l’état de conscience des enfants et d’adapter la prise en charge en fonction de leur âge et de leur niveau de développement. Comme pour l’échelle de Glascow, un score bas indique une atteinte sévère de la conscience et nécessite une prise en charge médicale urgente.

Articles de la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *