mercredi, avril 24, 2024
Bien-être

Comment mettre une poche urinaire ?

L’utilisation d’une poche urinaire est une solution médicale adaptée pour répondre aux besoins d’élimination de l’urine des patients rencontrant des difficultés à se rendre aux toilettes. Que ce soit suite à une stomie ou une incapacité à se déplacer, la mise en place d’un collecteur d’urines permet d’améliorer la qualité de vie de la personne concernée et de faciliter la prise en charge par les professionnels de santé.

Choisir la poche urinaire adaptée

Il existe différents types de poches urinaires sur le marché, conçues pour répondre aux besoins spécifiques des patients. Le choix de la poche urinaire doit prendre en compte plusieurs facteurs tels que la capacité de la poche, le type de sonde, le mode de fixation, la durée d’usage et le confort du patient.

Poche de jambe

La poche de jambe est conçue pour être fixée autour de la jambe du patient à l’aide de bandes élastiques. Elle est généralement utilisée pour la collecte d’urine en continu, notamment en cas de sondage vésical à demeure. La capacité de ce type de poche varie entre 500 et 1000 ml.

Poche de nuit

La poche de nuit est une poche urinaire de grande capacité (de 2000 à 3000 ml) qui se fixe sur le lit ou la chaise du patient. Elle est utilisée principalement la nuit pour éviter que le patient n’ait à se lever pour aller aux toilettes. Ce type de poche peut également être utilisé en complément de la poche de jambe pour garantir une meilleure continuité du recueil d’urine.

Système de recueil externe (conveen)

Le système de recueil externe, également connu sous le nom de conveen, est un dispositif non invasif qui se place autour du pénis et qui est relié à une poche de jambe ou de nuit. Il est particulièrement adapté pour les patients souffrant d’incontinence urinaire légère à modérée et qui ne nécessitent pas de sondage vésical.

Préparer la mise en place de la poche urinaire

Avant de procéder à la mise en place de la poche urinaire, il est important de préparer le matériel nécessaire et de s’assurer que le patient est installé confortablement.

  1. Nettoyez et désinfectez vos mains ainsi que celles du patient.
  2. Préparez une surface de travail propre et disposez le matériel suivant : poche urinaire, sonde urinaire (si nécessaire), gants stériles, savon doux, eau tiède et lingettes de nettoyage.
  3. Installez le patient dans une position confortable, en veillant à ce que la zone de mise en place de la poche urinaire soit facilement accessible.

Installer la sonde urinaire (si nécessaire)

Si le patient nécessite une sonde urinaire pour faciliter la collecte de l’urine, il est essentiel de suivre les recommandations du fabricant ou les instructions du professionnel de santé pour la mise en place du cathéter.

  1. Mettez des gants stériles.
  2. Nettoyez la zone d’insertion de la sonde avec un savon doux et de l’eau tiède.
  3. Insérez délicatement la sonde urinaire dans l’urètre, en veillant à respecter les consignes spécifiques pour les hommes et les femmes.
  4. Gonflez le ballonnet de la sonde avec de l’eau stérile pour fixer la sonde dans la vessie.
  5. Vérifiez que l’urine s’écoule correctement dans la sonde.

Fixer la poche urinaire

Une fois la sonde urinaire en place, il est temps de fixer la poche urinaire.

  1. Connectez la poche urinaire à la sonde, en veillant à ce que les deux dispositifs soient bien attachés l’un à l’autre.
  2. Fixez la poche urinaire à la jambe du patient à l’aide des bandes élastiques fournies, en ajustant leur tension pour assurer le confort du patient sans entraver la circulation sanguine.
  3. Positionnez la poche urinaire de manière à ce qu’elle soit en-dessous du niveau de la vessie pour faciliter l’écoulement de l’urine.

Entretenir et changer la poche urinaire

Il est essentiel d’assurer un entretien régulier de la poche urinaire et de la changer selon les recommandations du fabricant ou du professionnel de santé.

  1. Videz régulièrement la poche urinaire lorsqu’elle est au moins aux deux tiers pleine. Pour cela, ouvrez le robinet de vidange situé à la base de la poche, en veillant à maintenir le sac au-dessus des toilettes pour éviter les déversements.
  2. Nettoyez la poche urinaire avec de l’eau tiède et un savon doux, en veillant à rincer soigneusement avant de la reconnecter au patient.
  3. Changez la poche urinaire selon les recommandations du fabriquant ou du professionnel de santé, généralement tous les 5 à 7 jours pour les poches de jambe et tous les 15 jours pour les poches de nuit.

En suivant ces étapes, vous pourrez mettre en place une poche urinaire de manière sécurisée et confortable pour le patient, tout en garantissant une collecte d’urine efficace et hygiénique. N’hésitez pas à consulter un professionnel de santé en cas de doute ou de difficulté lors de la mise en place ou de l’entretien de la poche urinaire.

Prévenir les complications et les infections

La mise en place d’une poche urinaire nécessite une attention particulière pour prévenir les complications et les infections associées. En effet, l’utilisation d’une sonde urinaire ou d’un étui pénien peut entraîner des irritations, des infections urinaires ou des réactions allergiques. Voici quelques conseils pour limiter ces risques :

  1. Veillez à la propreté de la zone d’insertion de la sonde ou de l’étui pénien : nettoyez régulièrement le méat urinaire et la zone environnante avec un savon doux et de l’eau tiède, en évitant les produits parfumés ou irritants.
  2. Changez régulièrement la poche urinaire et la sonde selon les recommandations du fabricant ou du professionnel de santé. Un changement fréquent permet de prévenir les risques d’infections et de complications.
  3. Gardez la poche urinaire en bon état : vérifiez régulièrement qu’il n’y a pas de fuites, de déchirures ou de problèmes avec la valve de reflux. Une poche endommagée doit être remplacée immédiatement.
  4. Surveillez les signes d’infections urinaires chez le patient, tels que des douleurs, des brûlures, une forte odeur d’urine, une urine trouble ou la présence de sang dans l’urine. Consultez un professionnel de santé si vous suspectez une infection urinaire.
  5. En cas d’irritation ou de réaction allergique, consultez un professionnel de santé pour évaluer la cause et adapter le dispositif médical si nécessaire.

Laisser faire un professionnel de santé

La mise en place d’une poche urinaire est généralement prescrite par un professionnel de santé, qui peut également vous fournir des conseils et des recommandations pour une utilisation optimale. Toutefois, il est important de consulter un professionnel de santé pour la poser.

Une prise en charge médicale appropriée peut permettre de résoudre ces problèmes et d’assurer une utilisation sécurisée et efficace de la poche urinaire.

Articles de la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *