mercredi, avril 24, 2024
Bien-être

Comment choisir son monte-escalier ?

Avec un monte-escalier, les personnes à mobilité réduite ont la possibilité de mieux se mouvoir dans leur habitat. Mais avec la multiplicité de modèles existants, il est difficile d’effectuer un bon choix. Voici dans cet article les principaux paramètres que vous devez considérer avant de choisir votre appareil.

Le type de monte-escalier

Il existe un grand nombre de types de monte-escalier, chacun ayant ses spécificités. Cette diversité d’appareil permet en effet de contourner différentes contraintes physiques ou techniques de l’utilisateur.

Le diable monte-escalier

C’est un mont-escalier facile de transport et qui peut servir partout. Il permet de franchir facilement les escaliers. Toutefois, avant de l’utiliser pour monter ou descendre, vous devez être escorté par quelqu’un qui sait manipuler la machine. Avec ce modèle, vous pouvez utiliser soit un siège, soit un fauteuil. Un siège peut tout de même s’avérer plus avantageux. Vous pouvez contacter un distributeur de siège Stannah pour vous en procurer.

En outre, ce type de monte-escalier dispose d’un frein pour vous faciliter le déplacement. Des modèles électriques sont aussi présents sur le marché pour vous rendre la tâche beaucoup plus aisée. En tout, vous avez le choix entre trois types de diables monte-escalier. Il s’agit de :

  • Celui pour fauteuil roulant où vous pouvez accrocher votre fauteuil au monte-escalier ;
  • Celui à siège propre ;
  • Celui à siège détachable, idéal pour les espaces exigus.

Votre choix doit donc être défini selon votre situation et suivant l’usage que vous réservez à votre appareil.

La chaise élévatrice

Avec ce type de monte-escalier, le rail n’est pas fixé sur le mur ou sur le long des escaliers. Il est plutôt accroché au plafond. Il est suggéré de choisir ce monte-escalier selon votre mobilité.

Le monte-escalier électrique

Il est le plus commun des monte-escalier. Il dispose de rails qui sont fixés sur les escaliers et le siège est accroché aux rails. Fonctionnant avec une commande, vous pouvez le démarrer sur le siège ou à l’extrémité des escaliers. Vous pouvez trouver des modèles tournants ou droits.  

Le confort

Un monte-siège doit être suffisamment ergonomique pour offrir du confort pendant son utilisation. En réalité, l’utilisation d’un monte-escalier est due à une limitation physique. Il ne s’agit donc pas d’un outil de plaisance et son utilisation ne doit pas être contraignante.

Le siège doit être assez vaste pour que vous vous sentiez à l’aise. Au mieux, choisissez un monte-escalier ayant un siège coulissant. En outre, plus vous êtes sensible, plus encore, vous devez exiger le confort.

La sécurité

Avant de choisir un monte-escalier, assurez-vous que sa conception est conforme aux normes de sécurité. C’est un détail important qui pourrait vous éviter un accident à l’avenir. Vous devez vérifier les différents systèmes de sécurité comme le siège, les détecteurs d’obstacle et la ceinture de sécurité.

Les détecteurs d’obstacles sont des éléments indispensables et qui doivent obligatoirement être présents. Ils permettent en effet l’arrêt du mouvement quand un obstacle se trouve sur le trajet. La ceinture de sécurité est un système de verrouillage installé dans le but d’éviter les mies en marches inopportunes. Il s’agit d’un système utilisé pour l’arrêt du dispositif à l’arrivée et en cas de dysfonctionnement. 

Articles de la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *